Petit bout de théorie sur les graisses …

 
Lorsque nous parlons de la présence de graisses dans l’alimentation quotidienne, nous pouvons distinguer 2 grands groupes: les graisses visibles et les graisses cachées. Lorsque nous considérons la structure et l’aspect santé des graisses, nous pouvons parler de graisses saturées et de graisses insaturées. Lorsque les graisses doivent être limitées, nous examinons d’abord la quantité de graisses présentes dans l’alimentation actuellement consommée. Nous recherchons donc les graisses cachées et les graisses visibles. Non contents de mettre au point la quantité de graisses absorbées, nous pouvons également œuvrer à la qualité des graisses absorbées dans l’intérêt d’une bonne santé. Les graisses sont une source concentrée d’énergie. 1 g de graisses fournit 9 kcal. A titre de comparaison: 1 g de glucides et 1 g de protéines fournissent chacun 4 protéines.
 
Graisses visibles contre graisses cachées: il est important d’avoir la bonne proportion!
 
Graisses visibles:
Huile, beurre, crème. Ce sont les graisses que l’on voit et que l’on ajoute souvent soi-même à un repas. Il est important ici de savoir que nous avons bel et bien besoin de graisses pour être en bonne santé. Dans une alimentation saine, 30 % des calories consommées proviennent des graisses. Restreindre de manière trop rigoureuse votre ingestion de graisses n’est pas tellement bon pour la santé. L’important est de choisir des graisses saines. Des graisses d’origine végétale qui n’ont aucun impact négatif sur vos vaisseaux cardiaques et sanguins. Nous devons donc en consommer, avec modération naturellement.
 
Graisses cachées:
On commet ici souvent des erreurs. Les gens qui font très bien attention à leur consommation de graisses ingèrent souvent sans le remarquer de nombreuses graisses par le biais de graisses cachées. On les retrouve surtout dans le fromage, les biscuits, les gâteaux, le chocolat, la crème glacée, les plats tout préparés, les chips, les noix, les garnitures pour le pain, les olives, la restauration rapide, etc. Ce sont des graisses qu’en soi, on ne voit pas ou qu’on introduit soi-même sans s’en rendre compte. Beaucoup de gens en tiennent trop peu compte.