Les glucides (aussi appelés saccharides, ou sucres) sont une importante source d’énergie pour notre organisme.
Environ 55 % de notre alimentation journalière devrait être constituée de glucides.
 
D’un point de vue chimique, on peut distinguer 3 grands groupes:
  • Les monosaccharides, qui sont composés d’1 seule molécule (p. ex.. le glucose ou le fructose).
  • Les disaccharides, qui sont composés de 2 molécules (p. ex.. le saccharose = sucre ordinaire, le lactose = sucre de lait).
  • Les polysaccharides, qui sont de longues chaînes de monosaccharides liés entre eux. L’exemple le plus connu est l’amidon.
Les mono- et disaccharides sont vite absorbés dans le sang et fournissent donc une énergie rapidement utilisable. Raison pour laquelle on les appelle aussi des sucres rapides.
Les polysaccharides sont quant à eux assimilés beaucoup plus lentement et entraînent une augmentation beaucoup plus lente du taux de sucre dans le sang. D’où leur nom de sucres lents.
 
Dans un régime amaigrissant, il est important de tout consommer avec modération. Cette règle vaut aussi pour les glucides.

 
Les produits qui contiennent beaucoup de sucres rapides sont souvent des produits sucrés, mauvais pour la santé.
Mieux vaut en limiter la consommation autant que possible. Les sucres rapides sont présents en grandes quantités dans les bonbons, les biscuits, le choco, la confiture, les pâtisseries, les puddings, les produits tout préparés, les barres de chocolat, etc.
Mais ces sucres rapides, on les retrouve aussi en quantité non négligeable dans les fruits et les jus de fruits. En revanche, peu de gens savent que les produits laitiers aussi contiennent des sucres naturels sous forme de lactose. Mieux vaut donc, ici aussi, les consommer avec modération.
 
 
Pour ce qui est des glucides lents, on les retrouve dans le pain, les pommes de terre, les pâtes, le riz, le blé, le couscous, etc. Même s’il faut un certain temps avant que notre organisme puisse en tirer de l’énergie, ils constituent la base de notre apport énergétique. Notons toutefois que ces derniers peuvent aussi entraîner une prise de poids si vous en consommez plus que vous ne dépensez en réalité.